Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > Les sites STMicro > Le Mans > Commun Le Mans et Rennes > Une nouvelle organisation sur le site du Mans et de Rennes R&D : Le (...)

Une nouvelle organisation sur le site du Mans et de Rennes R&D : Le Collectif des salariés de STMicroelectronics (CAD-ST)

mercredi 5 mars 2014

Retrouvez dans cet article la communication papier diffusée mardi 4 mars 2014 par la nouvelle équipe du Collectif à Le Mans et Rennes R&D en vue des prochaines élections locales du CE et des DP.


Après trois ans de collaboration parfois fructueuse, et parfois moins, et deux ans après la création de notre organisation initialement appelée "Syndicat Autonome de ST-Ericsson en France", nos chemins se sont séparés du "Syndicat National STMicroelectronics OSA665" qui détient actuellement la marque UNSa.

Notre organisation est désormais sans aucune étiquette. Et pour différentes raisons expliquées ci-dessous, nous avons finalement adopté le nom de : "Collectif Autonome et Démocratique de STMicroelectronics en France (ou CAD-ST)".
Lundi 24 féfrier 2014, nous avons déposé une première liste pour les prochaines élections de ST Le Mans et Rennes R&D.

Avant de décider de nous rejoindre sur cette liste pour peut-être devenir un élu sans étiquette, quelques mots sur qui nous sommes…

Une nouvelle organisation pour quoi faire ?

Les problèmes récents nous ont montré qu’il fallait être complétement "autonome" pour pouvoir défendre efficacement un site dans ST (surtout s’il est "petit") et sans être obligés d’être inutilement offensifs à cause de messages divergents en central.
Depuis la loi de 2008, on ne pouvait le faire qu’après deux ans d’existence légale, ce qui est maintenant notre cas.

Avec les difficultés actuellement rencontrées par certaines divisions, par exemple DCG, il est vraiment important que tous les sites disposent d’élus supportés par une structure localement et juridiquement indépendante et où aucune décision des autres sites ne peut s’imposer aux élus locaux.
De plus l’aspect "démocratique" doit l’être par structure, sinon la tendance naturelle des responsables est de décider à la place des autres. Au Collectif, seuls les salariés concernés par une décision peuvent en décider, lle Secrétaire local a tout pouvoir pour l’organisation en local (y compris juridique)… mais après une consultation formelle du collectif local.

Si une structure se crée aussi à Rennes R&D, le Secrétaire de Le Mans/Rennes R&D ne pourra rien décider sans un avis unanime des deux secrétaires de Le Mans et de Rennes R&D qui eux-mêmes s’appuient sur les décisions de leurs collectifs locaux.
A moins que les deux sites choisissent une structure unique (et donc un secrétaire unique).

La procédure en cours pour faire changer le variable des salariés (bonus en PVIP, VIP, etc…) de Le Mans et Rennes R&D montre que, malgré leur grande qualité relative par rapport aux autres sites, vos représentants locaux ont été obligés d’inutilement céder aux pressions de la Direction centrale et des sites plus importants. Cela s’est fait au détriment des salariés du Mans et de Rennes. Et c’est loin d’être la première fois.

Ce que le Collectif ST offre aux salariés des sites de Le Mans et Rennes R&D

Une vraie autonomie locale et un vrai fonctionnement démocratique et transparent.

Un support inter-sites par des militants expérimentés ainsi qu’un support juridique inégalé dans tout ST :

  • Un salarié encadré par nous et injustement refusé au PDV2 a eu près de 100.000 euros de dédommagement après son départ
  • Nous avons obtenu gain de cause, déjà en première instance, concernant les signatures des avenants sur le variable (bonus ou STI => PVIP, VIP, etc…) qui ne sont pas obligatoires !!!
  • Nous avons été les seuls à contester le rattachement des 40 salariés de l’établissement du Mans à l’établissement de Montrouge qui nécessitait l’accord unanime des organisations syndicales. Sinon, contrairement à ce qui a été dit, ces salariés continuaient à être rattachés au Mans et à bénéficier du CE (sans accord bizarre).
  • Obtention d’une commission pour le PDV3 avec des représentants locaux suite à une saisie de l’inspection du travail.
  • Etc.

Les valeurs du Collectif ST :

  • Nous sommes résolument inscrits dans la modernité :
  • Nous ne sommes pas un "syndicat classique" mais un Collectif. Ainsi, nous n’avons pas des adhérents mais des membres.
  • Notre structure d’information est hyper efficace :
    • des listes de diffusions dédiées pour chaque site (http://lists.cad-st.org)
      un site web ou chaque collectif local peut mettre ses propres informations et les diffuser (http://www.cad-st.org)
    • des comptes Facebook et Twitter régulièrement alimentés
    • et bientôt des apps pour Android et iOS.

Dans une entreprise très orientée fab, jouer le Dialogue sans rapport de force est suicidaire.
Nous somme des Réformistes Revendicatifs (voir parfois combatifs) :

  • Une alternative au NON par principe et au OUI par habitude
  • A la recherche de l’équilibre entre le Dialogue volontariste et le rapport de force mesuré.

Il n’y a pas de politique chez nous (et chez nous c’est pour de vrai !!!). La seule politique chez nous est la défense des salariés et de leur entreprise.

Nous allons continuer à essayer de constituer une vraie intersyndicale sur Le Mans, sur Rennes R&D et en Central car c’est le seul moyen de défendre efficacement le site de Le Mans et de Rennes R&D… et même l’entreprise

Nous respecterons le choix des électeurs par attribution proportionnelle des sièges.
Exemple : au vu des résultats des précédentes élections pourquoi le suppléant au CCE n’a-t-il pas été donné à la CFDT par la majorité au CE ?

Nous disposons d’une structure d’information hyper efficace et structurée. Nos membres actifs disposent d’un "cloud" où ils partagent toutes les informations et où ils ont accès en permanence à une banque de donnée impressionnante.

De par sa nature de "Collectif", la diffusion de l’information est très large, il n’y a pas de castes de salariés privilégiées (en central notamment).

Les salariés doivent enfin être correctement informés de ce qu’il se passe sur leurs sites.

Les Activités Sociales et Culturelles (ASC) sont la vitrine du Comité d’Entreprise, mais l’information sur les ASC ne doit pas se faire au détriment des informations Économiques et Sociales qui dans ST et au vu de la conjoncture actuelle sont primordiales.

Parmi tous les sites de ST en France, les sites de Le Mans et Rennes sont les sites où les salariés sont les moins bien informés en France sur ce qu’il se passe dans leur entreprise.

Après l’élection de membres du Collectif au CE et comme DP cela ne sera désormais plus le cas.

Par ailleurs, l’information des salariés n’est pas l’exclusivité des syndicats : le Collectif demande à ce que le CE respecte ses obligations en terme d’information des salariés. En particulier, tous les Procès Verbaux devraient systématiquement être affichés sur le panneau du CE (L2325-21) et le lien vers (J :) régulièrement envoyé à tous.

Le Collectif de ST Le Mans et Rennes R&D s’engage à informer très régulièrement les salariés de Le Mans et Rennes R&D au travers de sa liste de diffusion externe.

N’hésitez pas à vous inscrire sur http://lists.cad-st.org avec une adresse personnelle et éventuellement l’adresse professionnelle, cette dernière étant pour l’instant systématiquement mise en quarantaine ou supprimée.

Pourquoi les salariés de Le Mans et Rennes R&D n’ont-ils pas réellement été consultés par leurs représentants pour savoir s’il fallait un CE ou deux CE séparés et pourquoi personne ne leur a-t-il expliqué le principal point qui est que cela voulait dire deux fois moins de représentants au Comité Central d’Entreprise (CCE) ?

Très bientôt un sondage sur le sujet sur notre site web (http://cad-st.org).

Vous n’avez rien compris à la réunion de la Direction Centrale sur le variable... c’est normal !

Le Collectif organisera bientôt une réunion d’information sur le sujet et très prochainement une communication spéciale sur les avenants au contrat de travail ! Par ailleurs, le Collectif soutient la demande de la CFDT pour que les avenants aux contrats de travail soient présentés en premier lieu au CE et aux DP de Le Mans et Rennes R&D.

Nous enverrons en fin de semaine des exemples des avenants qui ont été signés à Sophia dans des circonstances identiques :
- Listes de diffusion : http://lists.cad-st.org.

Si vous êtes intéressés pour participer au Collectif ou au prochaines élections DP ou CE, ou simplement pour en savoir plus :
  • contactez Jean-Hugues (166 7007) et Franck (166 7390)
  • ou écrivez-nous à bureau72 cad-st.org
    (et peut être bientôt un bureau35 ?)

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose