Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > Les sites STMicro > Grenoble > Grenoble/Crolles (ex-STE) > Une nouvelle alternative pour le CE de ST-Ericsson Grenoble/Crolles : l’UNSA (...)

Une nouvelle alternative pour le CE de ST-Ericsson Grenoble/Crolles : l’UNSA !

dimanche 27 novembre 2011, par Bureau National CAD-ST

Avec une approche et une stratégie claires !

L’UES est le terme juridique définissant plusieurs entités juridiques comme étant socialement uniques.
Le site de Grenoble aurait dû conserver un seul CE. En particulier, il était important de conserver la cohésion sociale du site de Grenoble, même si il existe des avantages d’avoir deux CE (comme un nombre d’élus ST-Ericsson bien supérieur, dédiés et réellement concernés pour défendre les intérêts des salariés ST-Ericsson).

L’UNSA a clairement dit qu’il fallait sortir de l’opposition systématique afin d’obtenir de réelles avancées sur le sujet primordial pour les salariés : GARANTIR LA PERENITE DE STE DANS L’UES !

La pérennité de l’UES est le seul vrai rempart contre d’éventuels problèmes sociaux dans STE Grenoble.

Face à une Direction qui voulait 2 CE à Grenoble et qui pouvait facilement se donner les moyens de gagner, l’opposition systématique ne pouvait aboutir qu’à la situation actuelle :
-  la création des deux CE est actée et le maintien de STE dans l’UES n’est toujours pas garanti !

Si l’INTERSYNDICALE (UNE DES VALEURS PRIMORDIALES DE L’UNSA) est la seule approche efficace face à une Direction hyper organisée, elle doit être construite pour obtenir des résultats concrets et non pas pour des combats politiques ou électoralistes.

Bilan négatif de l’opposition systématique :

- la Direction a gagné sur toute la longueur et il n’y a eu aucune avancée pour les salariés
- la situation des salariés de STE Crolles est fragilisée
- suite aux décisions rendues par la DIRECCTE, après le refus des syndicats de discuter de la séparation des deux CE, la Direction est maintenant en position de force si elle veut séparer STM et STE en deux

Il n’y a pas pour l’instant de réelle approche réformiste et progressiste sur Grenoble.

Sur le projet des deux CE, il n’y a pas eu de contre-propositions constructives.

La seule approche efficace est l’équilibre entre le Dialogue volontariste et le rapport de force (hélas trop souvent nécessaire dans une société comme STMicroelectronics/ST-Ericsson) : c’est l’approche de l’UNSA !

L’UNSA est une vraie alternative au NON par principe et au OUI par habitude !

Les choses ne pourront réellement changer à Grenoble qu’avec l’arrivée d’une nouvelle équipe (la liste UNSA) dont l’objectif est de réformer les pratiques sociales et permettre de réelles avancées pour les salariés.

L’UNSA qui participe aux négociations nationales sur l’UES met actuellement toute son énergie pour que l’accord d’UES soit finalisé au plus tôt.

L’UES EST NOTRE PRIORITE POUR LES SALARIES DE GRENOBLE/CROLLES !

P.-S.

Pour comprendre le clin d’oeil du logo de cet article, il faut chercher un peu...

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose