Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > Les sites STMicro > Sophia Antipolis > Des réductions complétement inutiles et farfelues des budgets du CE de ST (...)

Des réductions complétement inutiles et farfelues des budgets du CE de ST Sophia (ASC)

jeudi 6 juin 2013, par Dr Lolo

En mars, nous avions décidé de ne pas publier ce tract car toutes ces histoires ne sont pas réellement intéressantes pour le site de Sophia et ses salariés.
D’ailleurs nous ne publierons pas cette communication sous forme papier. Cette information n’est publiée ici que par rapport à tous les salariés qui nous interrogent par rapport à toutes les attaques infamantes sur certains panneaux syndicaux. Ceux-ci trouveront ici des réponses.

Mais syndicalement parlant, il n’y a ici rien de noble ni de très intéressant, à part l’attitude exemplaire et anti-polémique(s) des salariés élus sur nos listes il y a deux ans.


Habituellement les activités du CE de Sophia (ou "ASC") ne sont pas un enjeu syndical. Cependant, le budget 2013 a fait exception à la règle.

Jusque-là, le Secrétaire et le Trésorier prenaient les positions de tous les élus du CE de manière neutre et les synthétisaient :
- le budget des ASC avait toujours été un consensus de l’ensemble des élus du CE.

Après la réunion mensuelle du CE de janvier 2013...

...il semblait y avoir un consensus pour :

  • Rendre gratuites les Thèques (hormis la brico-thèque) en le prenant sur la marge généralement pas consommée chaque année (représente en fait un budget supplémentaire de moins de 3 000 euros)
  • Accepter toutes les demandes des responsables d’activités qui étaient toutes très raisonnables (la plupart à la baisse du fait de la baisse d’effectif)
  • Augmenter les chèques vacances de 60 à environ 154 euros en prenant sur les réserves des ASC :
    • il y avait plus de 140 000 euros de réserve ASC (240 000 en comptant le fonctionnement) et donc possibilité de le faire cela sur au moins 4 ans (lié au point suivant)
  • Augmenter les chèques cadeaux à Noël de 100 euros à environ 154 euros (même remarque : à prendre sur les réserves)
  • Financer la nouvelle zone toutes activités CE (y compris salle de sport) pour environ 40 000 euros avec les réserves "fonctionnement" qui sont légalement inutilisables pour les activités :
    • c’est une autre réserve FCT d’environ 100 000 euros qui ne peut légalement pas servir pour les ASC.

Lors de la réunion de février...

... alors qu’on était à 5 mois du renouvellement de l’équipe CE, les 3 élus non-UNSA sur 8 élus (mais hélas 3 parmi les 5 titulaires qui votent) ont unilatéralement décidé que le budget devrait suivre les 4 orientations globales suivantes :
- 1. Distributions gratuites à tous : 50%
- 2. Événements gratuits : 20%
- 3. Mises à disposition gratuites : 10%
- 4. Activités payantes : 20%
- Mais ne pas dépasser la dotation ASC de 110/120 000 euros (???)

Ce budget n’a pas pu être voté car :
- Il ne comportait pas de proposition par ligne budgétaire ou par activité. A noter que le Trésorier a expliqué qu’il pouvait l’appliquer s’il était voté en appliquant un simple ratio aux différentes activités concernées.
- Il n’avait fait l’objet d’aucune discussion préalable avec les autres élus du CE
- Il imposait de diviser de manière inutile par près de deux le budget de la 4ème catégorie proposée c’est-à-dire principalement la billetterie et les activités sportives

Le budget ASC mis au vote en février a donc finalement été celui initialement proposé par le Trésorier qui après corrections était d’environ 175 000 euros.

Ce budget était supérieur d’environ 26 000 euros au budget 2012 qui était de 149 000 euros après corrections en cours d’année. L’idée était donc de prendre au moins 35 000 euros sur les réserves ASC qui sont de plus de 140 000 euros.

Deux semaines plus tard...

... les 3 élus non-UNSA ont unilatéralement contesté le vote du budget 2013 et unilatéralement provoqué une réunion extraordinaire du CE pour faire revoter un nouveau budget qui cette fois-ci était détaillé (mais complétement farfelu) :
- Annulation de l’augmentation des chèques vacances de 60 à environ 154 euros
- Arrêt de tout achat de matériel bricolage ayant un moteur (???)
- L’augmentation du chèque cadeau à Noël de 100 à 154 euros est conservée mais en la finançant par des réductions ailleurs…
- Suppression de plusieurs activités (sorties diverses dont stade de foot, permis moto, circuit moto, wine tasting, teeshirt sport ST, etc.)
- Réduction du budget de quasiment toutes les activités loisirs ou sportives (sauf escalade, arts plastiques, canoë, guitare, classes vertes, rando et volley)
- Réduction du budget billetterie de 6 000 euros (et en y intégrant les chèques lire)
- Cette proposition de budget de 130 000 euros est inférieur au 140 000 euros qui limite la possibilité de faire de nouvelles réserves en fin d’année comme en 2012 où au total près de 20 000 euros ASC+FCT ont de nouveau été mis en réserve pour 2012

Heureusement l’ordre du jour de cette réunion ayant été mal rédigé ce budget n’a pas pu être mis au vote (la réunion a donc duré 5 minutes : LOL/MDR).

Lors de la réunion mensuelle du CE de mars...

... suite au changement de Secrétaire au CE, un consensus est rapidement trouvé entre tous les élus du CE. Notre idée était de préserver quasiment toutes les activités avec leur fonctionnement actuel… sur 3 mois !

Ainsi, ce nouveau budget d’environ 140 000 euros, bien que basé à 90% sur la proposition farfelue, permet d’attendre les nouvelles élections en mai/juin sans revoir à la hausse dans les trois prochains mois les contributions aux activités auxquelles vous participez (Ouf sauvé, merci Philippe !).

Nous avons aussi réussi à définitivement sauvegarder les activités les plus populaires :
- La billetterie (où seul le budget forfaits ski n’a pas pu être préservé mais il n’intervient qu’en fin d’année…)
- Les cours de gym/fitness
- Et un accord devrait être trouvé avec la direction concernant les teeshirts sport ST.


Si vous nous faites confiances aux prochaines élections (en juin), nous annulerons ces modifications de budget farfelues et inutiles :
- Nous restaurerons la participation des activités supprimées qui représentent un budget négligeable (en attendant elles peuvent continuer à fonctionner mais sans subvention du CE)
- Nous restaurerons les budgets de toutes activités sportives au même niveau que précédemment (33%) et sans trop contraindre leur fonctionnement qui doit rester principalement de la responsabilité des bénévoles
- Nous restaurerons les chèques vacances à 154 euros (ou 100 euros) au lieu de 60 euros

Notre objectif sera de réduire les réserves du CE sur 4 ans car cet argent est celui des salariés. Cet argent doit leur revenir et ne plus dormir sur les comptes du CE.

Enfin, le CE doit être au service des bénévoles, sans ingérence sur les bénévoles, qui eux-mêmes travaillent pour l’ensemble des salariés. Le "survival mode" dans STE est fini : le CE n’a plus besoin d’être autant syndicalisé. Il est grand temps que des bénévoles qui font réellement tourner le CE en reprennent enfin le contrôle !

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose