Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > News Centrales > News Centrales > Annonces lors du CCE du 5 et 12 février : un coup d’épée dans l’eau (...)

Annonces lors du CCE du 5 et 12 février : un coup d’épée dans l’eau ?

jeudi 6 février 2014

Comme prévu :
- encore plus de restrictions de coûts
- une baisse des salaires
(notamment en ce qui concerne les primes variables, la prime d’intéressement et par le décalage de 3 mois des augmentations 2014)
- des congés forcés (des CP5 mais aussi des CPP et des RTT)
- etc.

Préambule

Le 5 février, un projet de plan 2014 d’ "amélioration de la performance" de STMicroelectronics a été présenté au Comité Central d’Entreprise de STMicroelectronics (CCE).

Comme nous l’annoncions dans notre Newsletter (pour ceux qui ni sont pas encore inscrits c’est ici : S’INSCRIRE), ce CCE fait un peu figure d’épée dans l’eau.

Extrait de la Newsletter du CAD-ST envoyée le 28 janvier 2014 concernant le CCE du 5 février 2014 :
"Vu l’intitulé (l’article L2323-6), un PSE (c’est-à-dire un plan social) semble peu probable… du moins pour l’instant.
Serait-ce alors pour un PDV, une « mesure d’optimisation des charges salariales » ou bien les deux ?
Malgré la situation, c’est peut-être aussi un peu prématuré... mais on verra bien.
Cela sera peut-être juste un rééquilibrage entre les groupes en fonction de leurs résultats prévus
ou une diminution temporaire des primes variables... à suivre !!!"

Le but serait-il de préparer le CCE à des mesures plus drastiques dans le cas où l’on n’atteindrait pas les objectifs annoncés ?
Des objectifs qui d’ailleurs si l’on regarde bien sont supérieurs à ceux publiés dans la presse (voir plus loin) !

A noter que certain(s) élu(s) du CCE ont été "empêchés" d’assister à toute la réunion du CCE…
ceci est dû à ce que la validation des déplacements des élus dans ST est particulièrement lourde.

Volet économique

La Direction a longuement présenté les informations qui depuis plusieurs semaines avaient déjà été largement diffusées dans la presse.
Le but était certainement :
- D’informer les élus du CCE de ces informations car il est bien connu que beaucoup ne savent pas lire et vivent en autarcie complète (humour)
- Et de laisser penser que le CCE a bien été informé, alors qu’en fait il aurait été beaucoup plus correct de l’informer de manière concomitante à la large diffusion de ces informations

Pour résumer les informations données, un peu comme le gouvernement semble annoncer la baisse de l’augmentation du chômage, ST semble annoncer la baisse de l’accélération de ses pertes… (bien relire cette phrase…).

Pour être juste, il faut quand même souligner que comme à son habitude, la Direction a fourni aux élus du CCE un nombre d’informations particulièrement conséquentes et pertinentes sur l’activité industrielle R&D et fabs de STMicroelectronics en France et dans le monde. Hélas ces informations ne peuvent bien évidement pas être retranscrites dans un rapport publié.

Pour mémoire les objectifs 2014 de la société sont :
- un Chiffre d’Affaire de 2.1 milliards de dollars par trimestre en 2014
- un Chiffre d’Affaire de 2.25 milliards de dollars par trimestre à partir de mi-2015 (ou fin-2015 ?)
- de réduire le niveau de dépenses de 600 (ou 650 ?) millions de dollars par trimestre
- et de maintenir un niveau d’investissement de 800 (ou 700 ?) millions de dollars par an.
Ce montant d’investissement est très insuffisant dans le domaine des semi-conducteurs lorsque l’on vise d’être présent au niveau soit de la production ou même juste de la R&D…. Or ST a l’ambition de viser à la fois la prod et la R&D !

Les mesures financières

Évidemment ST annonce le renforcement des restrictions sur les dépenses courantes tout azimut, dont beaucoup à notre avis n’ont d’effets sur les finances que de manières symboliques mais sont par contre très pénalisantes pour le travail de tous les jours et donc aussi pour le business sur le long terme.

A noter parmi ces mesures, la fin du contrat de gestion des titres des salariés souscripteurs (actionnariat salarié) après le 30 juin 2014 !
Nous reviendrons bientôt sur ce point.

Ensuite, disons clairement les choses : il y aura une réduction de la masse salariale, c’est-à-dire de nos salaires (voir les mesures sociales un peu plus loin).

Enfin, STMicroelectronics annonce qu’elle annule le versement des 342 m$ de dividendes aux actionnaires pour 2013 (soit les 2/3 des 500 m$ des pertes annoncées) ainsi que ceux prévus pour 2014… non rassurez-vous c’est une blague.
Faut pas rêver, c’est beaucoup plus intéressant d’empêcher le placement de jours sur le CET (voir plus loin) afin d’économiser quelques euros par salariés sur les intérêts des sommes virtuellement provisionnées pour les congés.

Les mesures industrielles

Les sites de production Crolles 200, Crolles 300, Rousset 8", Tours, le test de Rousset et le test de Grenoble, poursuivront en 2014 leurs efforts de réduction de coûts"… tout le monde aura compris ce que cela veut dire.

Concernant spécifiquement le site de Tours, "un plan spécifique de retour à la performance" va être développé… certainement pour économiser une demi-douzaine de million de dollars !!!!
A suivre aussi.

Pour des raisons évidentes, on ne peut pas en dire beaucoup plus ici sur le volet industriel. Cependant on ne voit pas comment ces mesures pourraient se faire sans lourdes conséquences sur l’emploi.

Les mesures sociales

== Baisse des salaires ==

La Direction va modifier la rémunération variable pour les cadres concernés par l’EIP, le VIP, le P-VIP et les "Sales Incentives". La Direction souhaite aussi modifier la structure de l’intéressement (sachant que la renégociation de l’accord triennal est cette année).

Dans les deux cas, le fait de dire que c’est pour y incorporer les objectifs de la société alors que c’est déjà implicitement le cas nous laisse à penser que l’objectif est de réduire ces primes en fonction des résultats financiers de la société et quelles que soient les performances individuelles (!!!) alors que ce n’est pas du tout le but de ces primes qui sont plus orientées, soit objectifs individuels soit objectifs opérationnels.

Ceux qui n’ont pas écouté nos conseils de ne pas signer les nouveaux avenants proposés par la Direction l’année dernière (notamment les ex-ST-Ericsson) risquent de commencer à en comprendre l’impact.

La mesure la plus forte étant sur le variable des grades à partir de 17 (inclus ou pas ?) qui pourrait d’après la Direction être réduit jusqu’à 75%.

Pour ceux qui ne sont pas convaincus que l’objectif est très difficilement atteignable et équivaut à tout simplement réduire le salaire des salariés de ST en France, il suffit de lire le communiqué de ST :
- L’objectif pour 2014 est de 2.1 M$ par trimestre.
- Or ST annonce un objectif pour Q1 de : 2.01 M$ - 9.5% (+/- 3.5%), c’est à dire 1.82 M$ (+/- 0.07 M$) .
- Et les chiffres de ST d’un trimestre à l’autre varient rarement de plus de 100 m$ au cours de l’année.
- Il faudrait donc que Q3, qui est traditionnellement le trimestre le plus haut, soit particulièrement exceptionnel !

Autre économie de bout de chandelle annoncée par la Direction :
- la négociation de la politique salariale (NAO) aura bien lieu comme d’habitude (1ère réunion le 11 février 2014) mais les augmentations seront décalées en juillet au lieu d’avril.

Exemple :
- en décalant de 3 mois et à supposer que les augmentations moyennes soient de 4% (on peut toujours rêver non ?), la société vous versera en 2014 1% de moins (ou 0.25% de moins si les augmentations moyennes ne sont que de 1%).

Carlo Bozotti renonce aussi à ses 1.5 à 4 m$ de salaires et avantages divers afin de redistribuer une prime à tous les salariés de ST comme l’avait fait l’année dernière le PDG de Lenovo (Yang Yuanqing) qui avait redistribué la totalité de son bonus de 3.5 m$ à 10000 salariés de son groupe, ou encore comme le directoire de PSA qui a renoncé l’année dernière à la part variable de son salaire…
… NON MAIS VOUS RÊVEZ OU QUOI !!! FAUT PAS CROIRE TOUT CE QUE L’ON VOUS RACONTE.

Par contre il est vrai que la Direction annonce une baisse de 5% de la rémunération du top management et des executive VP.
A SUIVRE DONC.

== Réduction des provisions congés ==

On applique ici toujours les mêmes recettes qui n’ont des effets qu’assez faibles sur les sites de production et des effets négligeables sur les sites de R&D.

La Direction va donc demander aux Organisations Syndicales (dont le pouvoir dépend des votes que vous leur donnez !) la possibilité de recourir, durant les périodes de baisse d’activité, à des Congés Payés forcés (en plus de la 5ème semaine !) ou à des RTT forcés.
Très honnêtement concernant les RTT, il n’y a pour nous rien de choquant sauf que l’accord très complexe appliqué dans ST ne s’y prête pas du tout.
Par contre pour les Congés Principaux, il est difficile d’y être favorable, surtout que c’est souvent principalement justifié par des effets d’annonce qui sont plutôt symboliques.

La Direction annonce enfin la mesure révolutionnaire qui va redresser la société : la Direction va "demander" à pouvoir geler l’alimentation des CET. Si, si !

A noter que par respect pour les organisations syndicales amenées à négocier ces points, la direction a déjà annoncé à tous les salariés ces mesures qui en discutaient aujourd’hui à la pause comme d’une mesure déjà effective.

== Rappel sur la situation des congés dans ST ==

- les salariés de ST ont récemment été touchés par du chômage technique dont plusieurs semaines à Tours en fin d’année dernière
- il y a régulièrement des prises de congés forcés comme à Crolles ce trimestre-ci (deux semaines pour tous CPP+CP5)
- il y a même des fermetures de site comme à Crolles en fin d’année dernière et Crolles 1 au cours de ce premier trimestre (CP5).

GPEC et autre

La Direction va ensuite renforcer tous les dispositifs qui permettent de se débarrasser des salariés volontaires à moindre coût (GPEC, mobilité, prêt de main d’œuvre externe, etc.) et redynamiser le dispositif passerelle senior (voir l’image ci-dessous).

Seniors : attention à ne pas se tromper de passerelle !

(une mesure qui en fait n’est pas si mal que cela :) )

La suite, la semaine prochaine

- Cette semaine avait lieu l’ "information" du CCE.
- La semaine prochaine aura lieu la "consultation" où les élus auront l’occasion de dire ce qu’ils pensent de tout cela.

P.-S.

m$ = million(s) de dollars
M$ = milliard(s) de dollars

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose