Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > Les sites STMicro > Grenoble > Isère > Actualités Sociales à Grenoble et à Crolles (STMicroelectronics/ST-Ericsson)

Actualités Sociales à Grenoble et à Crolles (STMicroelectronics/ST-Ericsson)

lundi 2 mai 2011, par Bureau National CAD-ST

STMicroelectronics a fait de très bons résultats et n’a récompensé les salariés ni par une politique salariale sérieuse (après des années de disettes) ni par une prime exceptionnelle comme le demande l’UNSA STM&STE.
D’un autre côté, ST a décidé de proposer le versement d’un dividende par action de 0,40 dollar contre 0,28 dollar l’an dernier… soit plus de 40% d’augmentation pour les actionnaires (un cout de l’ordre de 250 Millions d’euros) à comparer avec une augmentation d’environ de 2.7% pour les salariés !

ST a les moyens de financer les avantages sociaux au profit des salariés. Aussi, l’UNSA demande de réelles avancées lors des différents accords aujourd’hui en négociation :

 Négociations sur le PERCO

- L’UNSA demande que le PERCO soit abondé à même hauteur que la retraite chapeau d’autres sites, c’est-à-dire de plus de 2% d’abondement pour 0,65% versé par le salarié. Cela correspondrait à un avantage en pouvoir d’achat et non-imposable de plus de 2.88% du salaire net.
- Les primes liées à la médaille du travail ne doivent pas servir de monnaie d’échange pour son financement. Le renoncement à ces primes ne peut se faire que sur volontariat contre un abondement supplémentaire.

 Négociations sur l’Intéressement

De nouveaux critères favorables aux salariés doivent être proposés.
- L’UNSA est pour que chaque division/entité (manuf, EWS) bénéficie d’une prime d’"intéressement" spécifique (seulement proposé aujourd’hui à la branche Wireless du groupe STE)
- L’UNSA demande une hausse du point et du plancher mais reste défavorable à un plafond
- L’UNSA demande à ce que le plancher soit indexé sur le SMIC et que la valeur du point soit indexée sur la politique salariale.
- L’UNSA demande de repasser l’abondement de 15% à 25%, ce qui avait été concédé par les 3 syndicats représentatifs (et même demandé par certains ???)
- L’UNSA demande à ce que les critères "corporate" ou "group" des primes variables (P-VIP, VIP, STI, etc.) soient ajoutés à la prime d’intéressement avec un bonus de 100% (sans coût supplémentaire pour l’entreprise)
Pourquoi la Direction veut-elle lier l’intéressement et la participation ? Il faut refuser un tel principe… sauf à obtenir de réels avantages en contrepartie.

 Négociations Mutuelle et Prévoyance

- Les dépenses augmentent du fait d’une hausse du nombre d’ayants droits (plus d’enfants) et du désengagement progressif de la sécurité sociale
- L’UNSA demande que la prise en charge à 60% (au lieu de 50%) de la mutuelle par ST

En attendant que l’UNSA soit représentative en national, il vous suffit de challengervos représentants pour qu’ils ne se contentent plus de miettes !

 La Direction de STM/STE veut-elle bâillonner l’UNSA ?

Nous avons officiellement été informés de la volonté de blocage de nos listes de diffusion externe par anti SPAM ! Pourquoi seulement contre celles de l’UNSA et non pas contre celles des autres syndicats ?
Inscrivez-vous dès que possible sur notre site internet pour recevoir des informations sur l’actualité sociale de STM&STE (page NEWSLETTERS sur notre site interne).
Elles concernent de nombreux sujets (voir au ci-dessous)

 Négociations AORTT et congés STE

Voir le dossier complet sur notre site internet : [lien obsolète].

 Compte Epargne Temps (CET)

Ces accords manquent cruellement d’ambition alors que la monétisation n’engendre pas de coût supplémentaire pour la direction. Pour connaître les nouvelles règles, rendez-vous sur : [lien obsolète] où nous publierons très prochainement une note explicative commentée sur le CET (elle sera annoncée sur notre liste de diffusion externe).
L’UNSA a rendu un avis favorable en CCE pour l’accord STM car il représente un léger mieux par rapport au précédent accord. Mais l’UNSA a rendu un avis défavorable en CCE pour l’accord STE car c’est une régression sociale pour certains sites dont le nombre de jours monétisables a fortement diminué.

 Élections à Grenoble et à Crolles : souhaiteriez-vous participer à la vie de votre site en intégrant une équipe dynamique et efficace ?

Les choses ne pourront réellement changer pour les salariés de Grenoble et de Crolles qu’avec l’arrivée d’une nouvelle équipe pour réformer les pratiques sociales. Les salariés ont besoin d’un syndicat progressiste, responsable et constructif (par le DIALOGUE) mais aussi revendicatif et capable de promouvoir et défendre ses idées POUR VOUS !

- Un syndicat doit privilégier la défense des salariés plutôt que les intérêts de son organisation (souvent catégoriels, officiellement ou pas, et donc discriminants)
- Un syndicat doit être capable de tenir compte des attentes des salariés (et l’aspect industriel de l’entreprise) sans tomber ni dans l’opposition systématique, ni dans l’acceptation de demandes provenant du monde virtuel des finances.
- Les syndicats doivent discuter ensemble et s’unir sur des sujets fédérateurs. Ce n’est malheureusement pas le cas à ce jour.
D’ailleurs, les élus UNSA ont demandé un CCE extraordinaire sur les conséquences de l’accord Nokia/Microsoft sur l’activité des Fabs ST (Crolles, Rousset, Tours), demande non soutenue à ce jour par les autres syndicats.

Nous avons créé un syndicat commun STM&STE capable sur le long terme de défendre l’intérêt des salariés du groupe de manière autonome. Si vous souhaitez vous présenter avec nous en CE ou en DP, notre structure commune et pérenne présente l’avantage d’un syndicat jeune, dynamique et politiquement neutre.
Créé en 1993, l’UNSA est déjà le 4ème syndicat français (dans l’ordre CGT, CFDT, FO, UNSA, CFTC et CGC). Nous avons déjà plus de 6% des voix du côté STM (en une seule élection à Rousset) et certainement plus de 10% du côté STE (prochaines élections à Sophia).
En s’implantant à Grenoble et/ou Crolles, notre organisation pourra mieux vous défendre et vous aider en local comme en national.

Notre organisation souhaite s’implanter sur tous les sites du groupe STM/STE.
Rejoignez les "Autonomes de STM et STE" dès maintenant :
- Voir la page CONTACTS sur notre site internet ou Laurent, +33 (0)6 80 64 46 41, communication cad-st.org

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose