Actualités Sociales de STMicroelectronics
par Le Collectif des salariés de STMicroelectronics en France (CAD-ST)

Accueil > News Centrales > News Centrales > 0% pour les cadres, situation de DPG, etc : des annonces sans réelles (...)

0% pour les cadres, situation de DPG, etc : des annonces sans réelles surprises

mercredi 27 mai 2015

Ni l’annonce de l’augmentation de 0% pour les Ingénieurs et Cadres, ni les annonces sur le futur incertain du groupe DPG ne sont pour le CAD-ST de réelles surprises.

Lors de la rencontre avec le cabinet Macron le 17 novembre 2014, lorsqu’il a s’agit de parler de la "clause de revoyure", nous avons demandé à ce qu’une nouvelle rencontre ait lieu 6 mois plus tard et pas un an plus tard. Nous avons en effet indiqué au cabinet du ministre que peu avant la fin du PDV (fin juin), ST annoncerait certainement que le plan annoncé par la Direction concernant EPS n’était pas finalement viable :
- CQFD !

Le CAD-ST n’a pas non plus de commentaire sur une information que nous avions déjà largement diffusé depuis le 24 avril 2015 (LIRE LE COMUNIQUE DE PRESSE) et que nous avions confirmé le 6 mai sur notre blog (LIRE L’ARTICLE) : à savoir que la politique salariale 2015/2016 de ST serait très modérée pour les OATAM et quasi-nulle pour les ingénieurs et cadres.

Pour ceux qui n’étaient pas au courant de ces augmentations quasi-nulles pour les Ingénieurs et Cadres, qui ne sont défendus dans ST par personne, nous ne pouvons que leur conseiller de s’inscrire sur nos listes de diffusion qui sont ouverte à tout le monde :
- S’INSCRIRE A LA NEWSLETTER.

Les organisations qui affichent partout leur stupeur et leur indignation comme si elles n’étaient pas au courant depuis plusieurs semaines prennent vraiment les salariés pour des idiots (ou plus diplomatiquement dit : pour des « MOUGEONS »).
C’est d’ailleurs parce que les ingénieurs et cadres sont principalement représentés par ces organisations dans ST que la Direction peut se permettre d’appliquer une telle politique salariale aux ingénieurs car elle sait bien qu’ils ne seront que très faiblement défendus.
D’un autre côté elle a accordé des primes de 450 à 420 euros en production qui s’additionnent à la prime de 300 euros Bruts annoncés pour tous les OATAM ( et pour une fois n’est pas coutume sans conditions apparentes ) cela en plus de l’augmentation de 1.8% pour cette catégorie de personnel qui est plus sérieusement défendue et qui en plus s’était mobilisée à plusieurs reprises à Crolles.

Au CAD-ST on préfère l’action plutôt que le "Bla Bla Bla" qui ne sert qu’à faire croire aux salariés que l’on agit vraiment alors que ce n’est généralement pas le cas de ces organisations : du moins pas sans l’accord de la Direction.

La situation de DPG est très préoccupante. En de telles circonstances, qu’une organisation qui n’a pas la majorité absolue au Comité Central d’Entreprise (ou CCE) puisse essayer de faire croire qu’elle peut seule obtenir une réunion de celui-ci est lamentable.
D’autant plus qu’il y a quelques mois la CFE-CGC et l’UNSA avaient refusé de déclencher un droit d’alerte contrairement à toutes les autres organisations et que la rédaction de l’ordre du jour de la réunion du 4 juin (« situation du groupe DPG ») dont est responsable l’élu CFE-CGC du site de Tours qui est le secrétaire du CCE est particulièrement mal écrit.
Ce qui nécessitera au moins une réunion de plus (et donc un mois de plus) si les élus du CCE souhaitent déclencher un droit d’alerte.

Les actions des représentants des salariés ne peuvent​, pour pouvoir être efficaces​, qu’​être en intersyndicales et on ne peut que regretter la politique de ces organisations d’essayer de toujours tirer la couverture à eux en faisant de la récupération sur les mauvaises nouvelles dans ST.
Ce problème est depuis quelques semaines devenu la priorité du CAD-ST : luter à tous les niveaux contre les divisions qui ne font qu’affaiblir la défense des intérêts de tous les salariés. Or dénoncer cette habitude ​de​ la division et ​d​u sectarisme en fait partie, car par crainte de la sanction électorale on peut espérer que ces organisations essayeront tôt ou tard de travailler sans discrimination avec tous les représentants des salariés et cela sur tous les sites.

Quant au CAD-ST qui communique désormais à chaque publication de STMicroelectronics, il avait décidé d’annuler son communiqué de presse prévu aux alentours du 12 mai 2015, jour de la rencontre annuelle de la Direction de STMicroelectronics avec les investisseurs et analystes financiers. De même, de manière très exceptionnelle par rapport à nos pratiques, nous n’avions jusqu’à aujourd’hui fait aucune communication ni en interne ni en externe.
En effet, la situation globale et ce que peut laisser supposer les annonces faites sur DPG sont trop graves pour réagir précipitamment, chercher à faire de la récupération ou chercher à faire paniquer les salariés.

Ayant maintenant un peu de recul, nous communiquerons sur le sujet en fin de semaine. A suivre.

 Publicité

 Retrouvez-nous sur Twitter

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose